Soutien à certaines cantines pour développer une alimentation saine, durable et locale

L’axe transition agroécologique du plan de relance comporte un soutien à certaines cantines scolaires pour les aider à investir, pour mettre en place des actions en lien avec la loi EGAlim :

  • investissements matériels,
  • investissements immatériels,
  • prestations intellectuelles (formations, audits, conseils, études).

Bénéficiaires éligibles :

L’aide s’adresse aux collectivités et établissements suivants :

  • les communes bénéficiaires de la fraction cible de la dotation de solidarité rurale (DSR Cible) en 2020,
  • les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) ayant acquis la compétence pour la restauration scolaire pour des communes bénéficiaires de la DSR Cible en 2020,
  • l’ensemble des communes de Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte et La Réunion, et de leurs EPCI.

 

Biens et prestations éligibles :

Les biens et prestations doivent :

  • être utilisés dans le cadre d’une activité de restauration à destination des élèves d’écoles primaires (classes maternelles et/ou élémentaires) dont la commune ou l’EPCI a la charge,

et

  • concourir à la mise en œuvre des mesures de la loi EGAlim concernant la restauration collective.

 

Exemples de biens et de prestations éligibles :

  • Traitement des produits frais et diversification des sources de protéines,
  • Lutte contre le gaspillage alimentaire et dons,
  • Substitution de matériels en plastique,
  • Informations au public,
  • Financement d’investissements immatériels,
  • Prestations intellectuelles (formations, audits, conseils, études).

Date limite de dépôts de demande de subvention :

Les demandes de subvention peuvent être déposées jusqu’au 31 octobre 2021.

Nota : cette date de clôture est susceptible d’ajustement en fonction des crédits disponibles.

Plus d’informations

Quelques chiffres

160000

Habitants

6500

Entreprises

1255

Exploitations agricoles

68

Communes